Täschhorn

Le Täschhorn est le Roi sans couronne du massif des Mischabels. Même si le Dom le surpasse de 55 m, le Täschhorn se démarque par sa forme triangulaire régulière. L’arête sud-est difficile ou l’arête Teufelsgrat du Täschhorn sont légendaires.

description

Altitude
4'491 m

Première ascension
31 juillet 1862

Premiers alpinistes
Stefan Zumtaugwald, Johann Zumtaugwald, J. Llewelyn Davies, J.W. Hayward, Peter-Josef Summermatter

Conseils pour les randonneurs

  • Vue magnifique sur le Weisshorn et les 4’000 mètres environnants depuis la cabane de Kin
  • Randonnée sur la partie arrière du glacier Kingletscher depuis la cabane de Kin

Täschhorn: conseils pour les alpinistes

  • Guide de montagne indispensable
  • Tour de 2 jours
  • Longue marche sur le glacier
  • Difficulté élevée

La couronne des Mischabels
Le Täschhorn fait partie du massif des Mischabels et compte parmi les sommets de 4'000 m valaisans les plus difficiles à gravir. La voie normale par l’arête du Mischabel est rarement pratiquée en raison de sa difficulté. Le Täschhorn est une pyramide à trois faces. La face est s’élève au-dessus de Saas-Fee, la face ouest, au-dessus de Täsch et la face sud, au-dessus de l’alpage Täschalp (Ottavan).

Origine du nom
Le Täschhorn porte le nom du village de montagne qui s’étend à ses pieds: "Täsch".

Histoire
Le Täschhorn est un Roi sans couronne, même si le Dom voisin le surpasse. Trois arêtes abruptes, trois faces crevassées à la géométrie audacieuse forment une puissante pyramide. Aucun doute, le Täschhorn est bel et bien un géant parmi les sommets alpins. Bien que rarement empruntée, sa terrifiante face sud représente l’un des plus dangereux défis des Alpes.
Le légendaire Franz Lochmatter, alors à peine âgé de 19 ans, fut le premier à le conquérir. Vu la hausse permanente des températures dans les Alpes, et donc du risque croissant de chutes de pierre, le Täschhorn a pratiquement disparu du répertoire des grandes ascensions; mieux vaut ne pas tenter le diable. Bien que le Dom voisin dépasse le Täschhorn de 55 m, ce dernier domine pourtant le massif des Mischabels par sa puissante silhouette. Toutes ses voies sont très longues et, bien qu’elles ne soient pas toutes d’une extrême difficulté, leur seule longueur inspire le respect, comme l’arête Teufelsgrat par exemple. Autrefois, la voie normale partait du refuge du Dom et montait par le flanc nord-ouest. Toutefois, cet itinéraire a perdu de son attractivité. Aujourd’hui, l’ascension par l’arête sud-est, à partir du bivouac du Mischabeljoch, plus courte et plus intéressante, est considérée comme la voie normale.

Littérature
"Dom & Täschhorn – Krone der Mischabel". Daniel Anker, Caroline Fink, Marco Volken. Uniquement disponible en allemand. Editions AS Verlag, ISBN 978-3-9091-1194-7

Map

Indiquez ici votre adresse initiale

Egalement intéressant