Alphubel

L’Alphubel compte parmi les sommets de 4’000 m les plus faciles à gravir. Il requiert néanmoins condition physique et endurance.

description

Altitude
4'206 m

Première ascension
9 août 1860

Premiers alpinistes
Melchior Anderegg, Peter Perren, Leslie Stephen, T. W. Hinchliff

Conseils pour les promeneurs

  • Rothorn
  • Gornergrat
  • Matterhorn glacier paradise

Conseils pour les randonneurs

  • Täschalp - cabane de Täsch/Weingartensee
  • Täschalp - Pfulve - Fluhalp
  • Täschalp - Tufteren

Alphubel: conseils pour les alpinistes

  • Guide de montagne indispensable
  • Tour de 2 jours
  • Marche sur glacier de difficulté moyenne

La présumée montagne invisible
L’Alphubel est un sommet du massif des Mischabels. De Zermatt, il ressemble à une colline plate (cf. origine du nom) dont on n’aperçoit presque pas la cime. Du côté est, depuis Saas-Fee, il se présente comme un énorme dôme glaciaire de forme trapézoïdale avec un long plateau qui rejoint le sommet. Son ascension est facile par ce versant et peut se faire à ski au printemps. Vu de l’ouest, il se présente comme une paroi rocheuse dotée de deux arêtes marquantes qui s’étirent jusqu’au plateau sommital. La paroi rocheuse peut faire jusqu’à 700 m de haut, les arêtes et les ailes montent de façon abrupte jusqu’au sommet, leur ascension nécessitant de bonnes connaissances de l’escalade.

Origine du nom
"Hubel" (alaman) signifie colline.

Première ascension
La première ascension est réalisée le 9 août 1860 par T.W. Hinchliff et Leslie Stephen, guidés par Melchior Anderegg et Peter Perren. La première ascension de la difficile arête ouest (1945) et de l’aile ouest (1946) est accomplie par les guides de montagne locaux Alfons Lerjen et Pius Mooser ainsi que leur client Edouard Wyss-Dunant.

Map

Indiquez ici votre adresse initiale