Stecknadelhorn

Le Stecknadelhorn est une petite éminence du Nadelgrat figurant parmi les quatre mille mètres indépendants en raison de son altitude de 4’241 m. En fonction de la condition physique, son ascension peut être combinée à la traversée du Nadelgrat.

description

Altitude
4'241 m

Première ascension
8 août 1887

Premiers alpinistes
Oscar Eckenstein, Matthias Zurbriggen

Conseil pour les promeneurs

  • LSB Saint-Nicolas - remontées mécaniques Jungen Genossenschafts-Bahn

Conseil pour les randonneurs

  • Randonnée Randa - Rötiboden - cabane du Weisshorn

Stecknadelhorn: conseils pour les alpinistes

  • Guide de montagne indispensable
  • Tour de 2 jours
  • Possibilité idéale de traverser des terrains mixtes de haute altitude
  • Difficulté élevée

Tronçon de l’une des plus belles traversées
Le Stecknadelhorn est le sommet de 4'000 m le plus discret sur les quatre que compte le Nadelgrat. (Dans l’ordre: Nadelhorn, Stecknadelhorn, Hohbärghorn et Dirruhorn). Au nord-ouest, le Stecknadelhorn rejoint le Nadelhorn, sa face nord étant recouverte de glace, à l’instar du Hohbärghorn. Le Nadelgrat est dissimulé, en direction du nord-ouest du massif des Mischabels. Sa traversée est considérée comme l'une des plus belles randonnées sur arête des Alpes.
Le Nadelgrat se compose de la Lenzspitze, du Nadelhorn, du Stecknadelhorn, du Hohbärghorn et du Dirruhorn.

Origine du nom
Le Stecknadelhorn porte presque le même nom que son sommet voisin, le Nadelhorn, dont la silhouette s’avère similaire. L’on suppose pourtant que son nom renvoie davantage à l'expression "chercher une aiguille dans une botte de foin" qu'à sa forme en aiguille (Stecknadel = épingle), car il est en effet assez difficile à trouver parmi tous les sommets de forme semblable. Cette origine étymologique reflète assez bien le peu d'importance accordée à ce sommet parmi tous ceux du Nadelgrat.

Map

Indiquez ici votre adresse initiale

Egalement intéressant