Pyramide Vincent

La Pyramide Vincent est pour ainsi dire la dernière montagne du massif du Mont Rose. Sa première ascension repose sur un motif plutôt surprenant: la recherche d’or.

La Pyramide Vincent semble, depuis Zermatt, le dernier sommet de 4'000 m du massif du Mont Rose.
La Pyramide Vincent semble, depuis Zermatt, le dernier sommet de 4'000 m du massif du Mont Rose.

description

Altitude
4'215 m

Première ascension
5 août 1819

Premiers alpinistes
Johann Nikolaus Vincent accompagné du chasseur Jacques Castel et deux mineurs

A voir au village

  • Musée du Cervin Zermatlantis: reliefs et photos
  • Hôtel Monte Rosa, visites guidées de l’hôtel
  • Cimetière des alpinistes

Conseil pour les promeneurs

  • Gornergrat, plateforme panoramique

Conseils pour les randonneurs

  • Randonnée au Gornergrat: Rotenboden - Riffelberg
  • Randonnée jusqu’à la cabane du Mont Rose (marche sur glacier, guide de montagne indispensable)

Pyramide Vincent: conseils pour les alpinistes

  • Guide de montagne indispensable
  • Selon la condition physique, idéal pour une ascension simple ou multiple dans le massif du Mont Rose
  • Tour de plusieurs jours
  • Difficulté moyenne

A la recherche de l’or
La Pyramide Vincent est l’un des dix sommets de 4'000 m du massif du Mont Rose. Montagne la plus méridionale, elle se dresse en Italie. Sa première ascension fut moins motivée par des ambitions sportives que par l’appât du gain, à savoir la recherche d’or. En effet, l’illustre cordée était constituée de Johann Nikolaus Vincent, ingénieur et propriétaire des mines d’or d’Alagna, du chasseur Jacques Castel et deux mineurs. Ils atteignirent le sommet le 5 août 1819 par le versant sud-est. Mais la voie la plus empruntée dans le massif du Mont Rose part du Colle Vincent pour rejoindre la Pyramide Vincent. Elle fut ouverte en 1851 par les frères Adolph et Hermann Schlagintweit ainsi que Peter Beck.

Origine du nom
Le sommet et sa paroi rocheuse presque verticale, qui s’élève dans le val d’Alagna, doit son nom de Pyramide Vincent à Johann Nikolaus Vincent, le premier à en faire l’ascension.

La "dernière montagne"
La Pyramide Vincent, avec sa forme marquante, s’élève au sud du Colle Vincent (4’087 m). Lorsqu’on l’observe du Balmenhorn (4’167 m), elle paraît la "dernière montagne" derrière laquelle tout semble sombrer dans le vide, ce qui n’est pas tout à fait faux, puisqu’Alagna (1’190 m) ne se trouve qu’à huit kilomètres à vol d’oiseau de ce sommet de 4'000 m.

Map

Indiquez ici votre adresse initiale

Egalement intéressant