Massif du Mont Rose

Le massif du Mont Rose, flanqué de glaciers, domine les Alpes suisses. Selon la méthode de comptage, il regroupe dix sommets de 4'000 mètres et s'étend partiellement sur sol italien. La Pointe Dufour (4'634 m, à droite, pointe noire), située dans le massif du Mont Rose, constitue le plus haut sommet de Suisse.

description

Altitude
4'634 m, Pointe Dufour

Première ascension
1er août 1855

Premiers alpinistes
Charles Hudson, John Birkbeck, Christopher Smyth, James G. Smyth, Edward J.W. Stevenson, Ulrich Lauener, Johannes Zumtaugwald, Matthäus Zumtaugwald

A voir au village

  • Musée du Cervin Zermatlantis: reliefs et photos
  • Hôtel Monte Rosa, visite guidée de l'hôtel
  • Cimetière des alpinistes

Conseils pour les promeneurs
Gornergrat

Conseils pour les randonneurs
Gornergrat: chemin Sonneweg, Rotenboden - Riffelberg

Pointe Dufour: Conseils pour les alpinistes

  • Guide de montagne indispensable
  • Selon la condition physique, idéal pour une ascension simple ou multiple dans le massif du Mont Rose
  • Tour de plusieurs jours
  • Difficulté moyenne

La plus haute montagne de Suisse
La Pointe Dufour est le plus haut sommet de Suisse, figurant parmi les dix sommets que regroupe le massif du Mont Rose. Il fait concurrence au Dom, la plus haute montagne entièrement située sur sol helvétique. En 2005, le 150ème anniversaire de son ascension a été célébré en grande pompe: le Conseiller fédéral Joseph Deiss a gravi le sommet en partant de l'ancienne cabane du Mont Rose, accompagné, pour cette ascension de sept heures, par les guides de montagne de Zermatt ainsi que les descendants des premiers alpinistes. Arrivé au sommet, il a rencontré le Ministre italien de l'agriculture, Giovanni Alemanno.

Massif du Mont Rose
Le massif du Mont Rose se compose d'environ dix sommets s'élevant à plus de 4'000 m: Pointe Dunant (anciennement Ostspitze), Pointe Dufour, Grenzgipfel, Ludwigshöhe, Nordend, Pointe Parrot, Schwarzhorn, Pointe Gnifetti, Pyramide Vincent, Pointe Zumstein.

Origine du nom
La Pointe Dufour, qui se contemple au mieux depuis la Suisse, s'appelait autrefois Gornerhorn, mais a été rebaptisée en l'honneur du général helvétique Guillaume-Henri Dufour. Le massif lui-même porte le nom francisé de Mont Rose, venant de l'italien Monte Rosa. Par ailleurs, certains sommets portent des noms allemands, sachant que rares sont ceux qui bénéficient d'une traduction italienne, bien que situés partiellement ou entièrement sur sol transalpin. Tel est par exemple le cas du Balmenhorn et du Liskamm. Cette curiosité vient du fait que, depuis le moyen âge, des Hauts-Valaisans et (dans certains endroits, même dans les trois vallées du versant italien) des Walsers (dialecte alémanique supérieur) vivent tout autour du Mont Rose. Ces populations ont sans conteste exercé une influence sur le nom de certains sommets, alors que le massif, en tant que tel, est surtout perçu comme une unité par les habitants de la plaine italienne.

Histoire
La première ascension du point le plus élevé du massif, la Pointe Dufour, aboutit le 1er août 1855 par une cordée menée par Charles Hudson. Hudson figurait parmi les premiers alpinistes à conquérir le Cervin en 1865, une prouesse qui lui coûtera la vie à la descente. La cordée qui a gravi la Pointe Dufour comptait aussi John Birbeck, Edward J.W. Stephenson ainsi que les frères Christopher et James G. Smyth.

Map

Indiquez ici votre adresse initiale

Trouver les meilleures offres

  • Réservation en 3 minutes seulement
  • Des évaluations véridiques
  • Réservation sûre à 100 %
Météo
Webcams
Plan des pistes
Activités du jour
réserver

Chambre / Appartement 1

Chambre / Appartement 2

Chambre / Appartement 3

Chambre / Appartement 4

Chambre / Appartement 5

+ Chambre / Appartement