Église paroissiale St. Mauritius Zermatt

L'église paroissiale St. Mauritius de Zermatt est le berceau d'une vie religieuse fort animée – elle compte parmi les établissements religieux les plus vivants du Haut-Valais. Les indigènes ainsi que les hôtes du monde entier s'y rassemblent pour la messe.

description

L'église paroissiale St. Mauritius est mentionnée pour la première fois dans des actes en 1285. On peut supposer que l'établissement n'était, autrefois, qu'une petite maison de Dieu modeste. Au cours des siècles suivants, elle a fait l'objet de plusieurs agrandissements et rénovations. La bâtisse sur laquelle l'église actuelle se fonde a probablement été érigée en 1587 dans le style italien. A l'origine, trois autels gothiques s'élevaient dans l'église, remplacés, au XVIIIe siècle, par des autels baroques, comme le voulait l'ère du temps. Le cimetière et les ossements de 1651 se trouvaient du côté sud de l'église.

La nouvelle église de 1913
Au départ, les habitants de Zermatt ne voulaient pas d'une nouvelle église. Néanmoins, après le vote communal du 13 novembre 1910, les travaux de réalisation de ce projet ambitieux débutèrent. L'architecte Adolf Gaudy de Rorschach conçut les plans du nouvel édifice. Le 6 juin 1916, Monseigneur Joseph Mariétan, évêque de Bethléem et abbé de Saint-Maurice, inaugura la nouvelle église, raison pour laquelle le premier dimanche du mois de juin a lieu, chaque année, une fête de célébration. En 1920, l'église fut peinte, sachant que l'horloge fut installée en 1925. Le grand orgue de 1926 ainsi que les trois nouvelles cloches vinrent compléter l'édifice en 1932. Aujourd'hui, l'église s'élève un peu plus à l'est que son prédécesseur.

Rénovation complète en 1980
Pour célébrer les 700 ans de la paroisse, en 1980, le prêtre Eduard Imhof entreprit une rénovation complète de l'église. Quelques éléments intérieurs furent modifiés: les confessionnaux, les banquettes deux places des allées latérales ainsi que la chaire furent changés, l'autel de célébration et le pupitre, conçus, les étapes du chemin de croix, remplacées, sans oublier que le baptistère fut transformée en chapelle dédiée à la Vierge Marie. Le chœur et la voûte furent parés de nouvelles peintures La peinture de plafond "Arche de Noé" au centre de la nef, signée le Florentin Paolo Parente, date de 1980.

Objets précieux
L'église St. Mauritius figure dans l'inventaire suisse des biens culturels d’importance régionale (Inventaire PBC). Ses autels ainsi que ses fonts baptismaux lui ont valu cette mention.

  • Thème photographique: vue sur le Cervin depuis le perron
  • Disponible dans l'église: guide d'art sur l'église
  • A lire sur place: informations relatives à la peinture de plafond "Arche de Noé" de Paolo Parente
  • Petite salle réservée aux cierges
  • Eglise prisée pour les mariages
  • Messes avec chœurs (env. un dimanche sur deux et les jours fériés)
free entry

Map

Indiquez ici votre adresse initiale