Lieu commémoratif des alpinistes décédés

Le lieu commémoratif rappelle que des alpinistes, des sportifs des neiges et des randonneurs ont perdu la vie dans les montagnes. Des plaques arborant le nom des défunts font le récit des accidents survenus.

Le mur du cimetière des indigènes est, depuis le début du nouveau millénaire, le lieu commémoratif des alpinistes et sportifs des neiges décédés lorsqu'ils étaient de passage à Zermatt. Ils perdirent la vie dans les montagnes entourant Zermatt: en gravissant une montagne, en randonnée, en chutant dans une crevasse.

Les plaques sobres indiquent le nom, le pays d'origine et l'année du décès. Certains défunts mentionnés sur ces plaques commémoratives n'ont pas encore été retrouvés. Ces plaques sont apposées à la demande des survivants.

Lien profond avec Zermatt
D'autres plaques commémoratives indiquent le nom et l'année de décès de touristes qui n'ont pas péri dans les montagnes de Zermatt. Néanmoins, ils présentaient un lien particulier avec le village de Zermatt depuis des dizaines d'années. Après leur mort, leurs proches ont fait apposer une plaque pour exprimer le lien qui unissait les défunts avec le village et l'univers alpin de Zermatt.

toujours ouvert

carte

Indiquez ici votre adresse initiale