Le musée du Cervin Zermatlantis offre un aperçu du développement de Zermatt. Il présente le triomphe et la tragédie de la première ascension du Cervin.


Ici, le visiteur plonge dans l'univers alpin des siècles passés: il y découvre comment les habitants de Zermatt vivaient au XIXe siècle et frissonne à la vue de la corde déchirée ayant servi à la première ascension du Cervin, en 1865. A l'époque, quatre des sept alpinistes que comptait la cordée ont perdu la vie. Par ailleurs, le visiteur se laisse surprendre par "Theo". Il s'agit du "Söldner" (mercenaire) du XVIe siècle, qui n'est jamais parvenu à traverser le col de Saint-Théodule.