Langue: Français
Zermatt. No matter what
 

*News / Manifestations

Vous êtes ici: _ Home _ News / Manifestations _ News

L’ancienne cabane du Mont Rose n’existe plus

Le 14 juillet 2011, l’armée suisse a fait sauter l’ancienne cabane CAS du Mont Rose. Une page mouvementée de l’histoire de la cabane CAS se tourne.

Depuis septembre 2009, la nouvelle cabane du Mont Rose resplendit comme un cristal dans les falaises du massif du Mont Rose, attirant les alpinistes du monde entier fascinés par son apparence et son autonomie énergétique. 

L’accord du permis de construire de cette cabane était lié à l’obligation de faire disparaître l’ancienne cabane CAS du paysage alpin. Voilà qui est chose faite. L’armée suisse a mis fin à l’existence de cette bâtisse centenaire avec un quintal d’explosifs. Désormais, elle n’existe plus que dans la mémoire des gens. Dans celle de milliers d’alpinistes qui firent de l’ancienne cabane du Mont Rose l’une des plus fréquentées des Alpes. 

Les temps changent 
Le Walliser Bote (WB), la NZZ et radio DRS ont consacré une rubrique commémorative à l’ancienne cabane. Dans son article, le WB cite par exemple Peter Planche de la section CAS du Mont Rose: „La cabane s’est affaissée d’un coup, ne laissant qu’un tas de pierres. C’est un chapitre de l’alpinisme qui se referme. Les temps changent, nous n’y pouvons rien.“ La NZZ se concentre sur les aspects historiques. Dans son numéro du 13 juillet on lit „en 1940, après de nombreuses rénovations, l’ancienne cabane Bétemps de 20 places devenait la cabane du Mont Rose...“. Posée sur un piton rocheux à la confluence de deux glaciers et offrant une vue dégagée sur la face Est du Mont Cervin, la cabane du Mont Rose devint très rapidement l’une des préférées des alpinistes selon la NZZ. Ce refuge accessible du Gornergrat par le glacier du Gorner en plusieurs heures de marche a progressivement été agrandi à 160 places. „Le pic de fréquentation a été atteint en 1982 avec plus de 10 000 nuitées“, explique la NZZ. Mais avec seulement 70 places à table et des équipements sanitaires insuffisants, il fallut se résoudre à envisager une nouvelle construction. 

A lire 
„Monte Rosa – Königin der Alpen“, de Daniel Anker et Marco Volken, éditions AS.

Explosion de l’ancienne cabane du Mont Rose. (Photo: VBS)

La Nouvelle Cabane du Mont Rose

Zermatt Tourismus | Tel +41 27 966 81 00 | info@zermatt.ch