Langue: Français
Zermatt. No matter what
 
Vous êtes ici: _ Home _ Contact _ Presscorner _ zermatt_stories

Patrouille des Glaciers - La course de montagne la plus dure au monde

La Patrouille des Glaciers est la plus grande course à ski au monde et l’une des compétitions les plus difficiles et les plus spectaculaires du ski-alpinisme à l’échelle internationale. Cette épreuve unique se caractérise par sa longueur, son altitude moyenne élevée et le profil de son itinéraire. 4300 participants ont disputé cette compétition des extrêmes du 21 au 25 avril 2010 durant laquelle 8000 m de dénivelé ont été parcourus. Des soldats de l’armée suisse ont relevé ce défi sportif aux côtés de 22 troupes étrangères et de nombreuses équipes civiles. 

Parmi ces troupes étrangères, celle de l’Allemand Rainer Egger, qui, a 52 ans, est l’un des concurrents militaires les plus âgés de la Patrouille des Glaciers 2010. Il a déjà disputé huit fois la Patrouille des Glaciers, et a participé une fois en tant qu’assistant sur place. Depuis les débuts de sa carrière d’athlète biathlon, la PDG est incontestablement l’épreuve sportive la plus rude de sa vie. Mais la PDG est aussi une école unique du point de vue militaire: „La Patrouille n’est pas un exercice, tout doit être parfaitement au point du début à la fin. Après la guerre, la PDG est la forme la plus noble de faire ses preuves. On la dispute en équipe, et tout comme il est impossible de survivre seul à la guerre, l’équipe s’aligne là aussi sur les performances du plus faible.“ Soutien mutuel, entraide, performances de haut niveau contribuent à forger le caractère et font de la PDG une véritable école de la vie. La Patrouille des Glaciers permet de développer les valeurs fondamentales que sont la solidarité, le surpassement de soi, la loyauté et la sécurité du groupe – une véritable épreuve de force pour le corps, le mental et l’équipe.
A la question de savoir comment il s’entraîne pour la Patrouille des Glaciers, il répond tout simplement: „Il ne suffit pas de s’entraîner un ou deux ans pour la Patrouille. L’entraînement est un mode de vie.“ Peu importe que ces coéquipiers, Jörg Rauschenberger (39) et Jörg Woitek (30) soient beaucoup plus jeunes que lui. „Il faut être coriace et résistant pour parcourir la longue distance de la Patrouille. Ce sont des qualités que l’on acquiert avec l’âge. Chaque concurrent doit travailler très dur pour acquérir la condition nécessaire, quel que soit son âge.“ Les trois hommes n’avaient pas œuvré en équipe avant la course d’entraînement organisée par l’armée suisse. 

Leur objectif était de battre le record de la Bundeswehr allemande qui était de 8 heures et 15 minutes. Et ils ont en effet réussi en ralliant Verbier en 8 heures et 13 minutes. Mais ce n’est pas le seul record battu à la Patrouille des Glaciers de cette année: le Valaisan Martin Anthamatten et ses coéquipiers Florent Troillet et Yannick Ecoeur ont pulvérisé le record longue distance de plus de 20 minutes : le trio a rallié Verbier en 5 heures et 52 minutes, un exploit incroyable. La Patrouille féminine de Nathalie Etzensperger, Emilie Gex-Fabry et Marie Troillet, la sœur de Florent Troillet, a effectué le parcours en 7 heures et 41 minutes, soit 12 minutes de mieux que le précédent record féminin en 2008. Si les records sont tombés cette année, c'est notamment grâce à d'excellentes conditions. La patrouille des Glaciers 2010 entre dans l’histoire comme la course des records.

Zermatt Tourismus | Tel +41 27 966 81 00 | info@zermatt.ch