Langue: Français
Zermatt. No matter what
 
Vous êtes ici: _ Home _ Contact _ Presscorner _ histoires_de_zermatt

L’eau, symbole de puissance et élixir de vie

L’eau, symbole de puissance et élixir de vie tout à la fois. À Zermatt, 86 sources issues de 12 bassins de réception permettent d’approvisionner 1'600 maisons, 175 bouches d’incendie et 23 puits. Cette eau de source de qualité exceptionnelle, pure à 95%, est conforme aux exigences de la loi suisse sur les denrées alimentaires en matière d’eau potable. Mais elle va plus loin encore: plus de 70% de l’électricité consommée à Zermatt est issue d’une énergie renouvelable: l‘énergie hydraulique. Entretien avec Stefan Aufdenblatten, directeur de la centrale électrique Zermatt SA.

M. Aufdenblatten, l’énergie hydraulique est-elle produite à Zermatt même?

Oui. Grâce aux centrales hydrauliques installées à Zermatt, 68% des besoins électriques sont couverts par l’énergie produite ici. 4% de l’énergie proviennent de centrales hydrauliques ailleurs en Suisse; les 28% restants sont d’origine inconnue.

Comment doit-on se représenter une production d’énergie qui se serve des courants d’eau des glaciers? Comment l’eau est-elle acheminée vers les centrales hydrauliques?

L’eau est captée par des installations spéciales (dites «installations de captage d’eau») placées sous les glaciers ou bien dans le lit du ruisseau. On y sépare ensuite l’eau du sable et du gravier avant de la stocker provisoirement dans un bassin de retenue qui fait office d'accumulateur. En cas de besoin, l’eau emmagasinée est transportée vers la centrale via une conduite forcée. Dans la centrale même, l’eau sous haute pression actionne une turbine, laquelle entraîne à son tour le générateur. Le générateur quant à lui convertit l’énergie mécanique en énergie électrique, énergie dont il alimente le réseau et qui est ensuite amenée jusqu’au consommateur à l’intérieur de conduites.

Comment se fait-il que les crues de la Vispa soient si variables?
Plusieurs facteurs influencent le cours de la Vispa, comme ils le font d’ailleurs d’autres ruisseaux. Outre les écoulements, variables, à la sortie des centrales, des orages de montagne peuvent également provoquer la crue d’une rivière en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Il n’est d’ailleurs pas rare qu’un tranquille petit ruisseau se transforme subitement en un courant impétueux et hostile.
Est-ce pour cette raison que l’on trouve souvent des panneaux d’avertissement le long des rivières?
Tout à fait. Ces panneaux sont placés le long du cours de chaque rivière où l’on trouve des installations hydrauliques. Ils visent en premier lieu à alerter sur le risque d’une soudaine montée des eaux consécutive à une manipulation des installations. Mais il ne faut pas oublier que tout ruisseau de montagne, aussi tranquille paraisse-t-il, peut présenter un danger, même en l'absence de centrale. En raison de la présence de bassins, des précipitations même faibles abreuvent les rivières de grandes quantités d’eau, ce qui a pour effet une montée puissante et rapide du courant.
Le rivage et ces charmants bancs de sable le long du cours de la rivière peuvent se retrouver inondés en l’espace de quelques secondes, et le courant puissant peut indistinctement emporter avec lui gens et choses. Aussi tentante que soit l’idée de se rafraîchir les pieds dans un petit ruisseau lors d’une promenade ou d’une balade en montage, il ne faut pas oublier que cela peut être risqué!

Zermatt Tourismus | Tel +41 27 966 81 00 | info@zermatt.ch