VTT

Itinéraire VTT Stafel - Schönbielhütte (Nr. 26)

La cabane de Schönbiel (Schönbielhütte) est le point de départ populaire de diverses excursions en montagne dans les environs. On peut s’y rendre facilement à pied, mais aussi en vélo. La vue depuis la cabane sur la face nord du Cervin est impressionnante.

  • Type VTT
  • Difficulté Difficile
  • Durée 1,40 h
  • Distance 6,3 km
  • Montée 518 m
  • Descente 22 m
  • Point le plus bas 2199 m
  • Point le plus haut 2694 m

Description

Depuis Stafelalp, un chemin de gravier mène à une centrale électrique. Le chemin bifurque sur la gauche et se rétrécit alors rapidement. Le paysage se transforme lui aussi: les arbres cèdent la place à un paysage désert. Le sentier de VTT passe sur la moraine du glacier du Zmutt. Cette partie de la piste est assez raide mais praticable pour les vététistes ayant une certaine expérience. Il mène ensuite au dernier tronçon de l’itinéraire. Ici, le tronçon est tellement raide qu’il faut porter son vélo jusqu’au refuge. Mais la descente après la pause en vaut vraiment la peine.

Il existe deux possibilités pour aller à Stafel: soit on y monte depuis le village ou Furi, soit on prend le Matterhorn-Express jusqu’au lac Schwarzsee pour descendre ensuite le chemin de gravier jusqu’à Stafelalp.

  • On peut aussi faire cet itinéraire en e-bike

Stafel - Schönbielhütte

Variante 1: Zermatt - Furi - Stafelalp - Schönbielhütte
Variante 2: Schwarzsee - Stafelalp -Schönbielhütte

Nos recommandations:

  • VTT irréprochable sur le plan technique
  • casque, gants et sonnette
  • kit de réparation en cas de défauts
  • vêtements adéquats, selon la météo (indispensable: protection contre la pluie)
  • boisson et en-cas

Informations complémentaires et conseils au guichet d'informations, sur la place de la gare.

  • Il est conseillé de porter des gants et un casque, car les têtes intelligentes se protègent.
  • Suivre uniquement les sentiers et routes VTT balisés ainsi que les panneaux dédiés. Toujours refermer derrière soi les barrières et les enclos.
  • Respecter les randonneurs ainsi que la faune et la flore. Les randonneurs ont en principe la priorité.
  • Bien évaluer sa condition physique et ses capacités, car certains itinéraires mènent jusqu'à 3'000 mètres d'altitude.
  • Emprunter les différents itinéraires proposés relève de la responsabilité du randonneur.