«La Traversata»: nouvelle via ferrata d’hiver le long de la frontière

05/01/2016

Les guides de montagne de Zermatt ont ouvert une nouvelle via ferrata – «La Traversata», soit en français le passage, la traversée. La traversée s’effectue au niveau des arêtes rocheuses du «Furggrat». A partir de là, le parcours longe pratiquement en permanence la frontière qui sépare l’Italie de la Suisse.

«Cette via ferrata d’hiver est réservée aux alpinistes chevronnés habitués à grimper dans les rochers et la glace avec des crampons et des skis attachés au sac à dos», indique Kurt Lauber, gardien de la cabane du Hörnli, guide de montagne et co-initiateur de la nouvelle via ferrata.   

Halte dans une ancienne station historique

La via ferrata d’hiver s’effectue de manière optimale en groupe ou en individuel mais toujours avec un guide de montagne. Cette nouvelle offre peut être réservée auprès de l‘Alpin Center Zermatt. L’escalade de rocher commence par un trajet en télésiège du Trockener Steg (2‘939 m) au Furggsattel (3‘300 m), suivi d’une marche d’environ une heure pour atteindre le départ de la via ferrata. A l’instar de toutes les via ferrata, le parcours est constitué de câbles fixes en acier au moyen desquels on peut se déplacer avec son équipement d’un point à un autre en toute sécurité. La traversée de l’arête rocheuse, qui mène finalement à la station historique de Furggen, dure environ une heure. Cette ancienne station a servi, de 1951 aux années 1990, de station amont d’un téléphérique. Elle a représenté, après la seconde guerre mondiale, une œuvre de pionnier des visionnaires du tourisme de Breuil/Cervinia en Italie.
Après la pause dans ce nid d’aigle, départ pour une descente en ski impressionnante en demi-cercle vers Cervinia. Et toujours avec la face Sud du Cervin dans le dos.

Alpin Center Zermatt, La Traversata
Excursions à Zermatt