Des gypaètes barbus ont élevé un jeune oisillon

20/09/2016

Depuis quelque temps, on pouvait voir un couple de gypaètes barbus tournoyer dans les hauteurs au-dessus de Zermatt. Maintenant, le couple a pour la première fois couvé et élevé avec succès un jeune oisillon dans la région.

 

Zermatt n'est pas seulement la destination de montagne mondialement célèbre où le ski est praticable toute l'année.  C'est aussi la région des Alpes suisses qui possède la plupart des sommets de plus de quatre mille mètres et une vie extrêmement riche de la faune et de la flore.
A Zermatt vivent depuis des générations les chamois, bouquetins, marmottes et aigles. Les gypaètes barbus avaient disparus pendant long temps. Maintenant, ils sont de retour. Depuis quelques années on a vu tournoyer des oiseaux isolés au Riffelhorn, Rothorn, autour du Gabelhorn et à d'autres endroits.

Oisillon élevé avec succès

Bruno Mooser, collaborateur de longue date des remontées mécaniques Zermatt Bergbahnen AG (ZBAG) a découvert un couple de gypaètes barbus en 2012 et l'a observé et documenté durant ses loisirs comme en témoignent Zermatt Bergbahnen et le Réseau Gypaète Suisse occidentale.
Depuis le début du programme de réintroduction il y a 30 ans, relativement peu d'observations ont été faites dans la région de Zermatt. Généralement, les gypaètes préfèrent les aires de nidification en calcaire ou en schiste.

Dans la région de Zermatt, il y a essentiellement des roches en gneiss. Les oiseaux zermattois ont construit leur nid à plus de 2400 mètres d'altitude, ce qui est également une particularité. En outre, le gypaète barbu mâle est encore presque trop jeune pour nicher, comme l'écrivent les ZBAG dans un communiqué. Il est âgé de seulement quatre ou cinq ans, bien que les gypaètes barbus ne réussissent à élever la descendance qu'à partir d'environ huit ans dans les Alpes.
Les gypaètes barbus peuvent atteindre une envergure approchant les 2,6 mètres.. Ce sont ainsi les plus grands oiseaux qui vivent dans les Alpes. L'aigle royal atteint en revanche qu'une envergure allant jusqu'à 2,2 mètres. Les gypaètes barbus (Gypaetus barbatus) ont généralement un ventre rougeâtre et la partie inférieure des ailes plutôt claire. La réintroduction du gypaète dans les Alpes a été initiée en 1986.

Les réserves de faune et d'oiseaux dans des refuges de montagne zermattois.

Observation de la faune

Observation des oiseaux

Marmottes