Alpine Crossing

La vision d’une traversée ininterrompue des Alpes par remontée mécanique entre Zermatt et l’Italie deviendra réalité fin 2021. Un téléphérique tricâble est pour cela en cours de construction sur le tronçon situé entre le Petit Cervin et la Testa Grigia.

Jusqu’ici, c’était uniquement possible à ski, en hiver, de Zermatt en Suisse au domaine voisin de Breuil-Cervinia en Italie. La construction d’un téléphérique tricâble entre le Matterhorn glacier paradise (Petit Cervin) et Testa Grigia vient ainsi finaliser la liaison câblée continue entre la Suisse et l’Italie, rendant possible la traversée des Alpes avec les pieds «au sec» et sans ski. Durant environ une heure, ce trajet panoramique reliant la Suisse à l’Italie ou vice versa – l’«Alpine Crossing» – deviendra, à plus de 4’000 mètres d’altitude, la liaison par remontée mécanique présentant la plus forte dénivellation d’Europe.

 

Cette nouvelle télécabine reliant Testa Grigia sera réalisée dans une construction analogue à celle du Matterhorn glacier ride qui circule entre Trockener Steg et le Petit Cervin et qui a été inauguré en 2018. Les coûts de construction prévus s’élèvent à environ 30 millions de francs suisses. Elle devrait ouvrir à la fin de l’année 2021.

 

Sur un trajet de 1,6 kilomètre, les cabines franchiront un dénivelé de 363 mètres en quatre minutes. Ce tronçon étant relativement court, les câbles peuvent être tendus entre les stations sans avoir à n’installer aucun pilier. Comme c’était déjà le cas du Matterhorn glacier ride, deux de ses dix cabines, les cabines «Crystal Ride», seront décorées de milliers de cristaux Swarovski. Les cabines «Crystal Ride» offrent également une vue spectaculaire sur le paysage survolé au moment où le plancher en verre de sécurité passe de blanc laiteux à transparent.

 

 

Alpine Crossing