Tipp von Kurt Lauber

Kurt Lauber est guide de montagne et moniteur de ski en Suisse et à l’étranger depuis plus de 30 ans. Il fut pendant de nombreuses années le gardien de la célèbre cabane Hörnli située au pied du Cervin et est également connu pour son best-seller "Der Wächter des Matterhorns" (le gardien du Cervin).

Le conseil de Kurt aux «ladies»:

Faire l’ascension du Cervin est une entreprise sérieuse, car on ne peut pas tout réserver ou planifier. La préparation physique joue un rôle primordial, mais une telle ascension implique également d’avoir un peu de chance. La météo doit être favorable, mais les conditions générales aussi sinon, l’aventure peut vite devenir délicate et dangereuse. La montagne doit se laisser escalader. On ne peut pas la forcer, tout comme on ne peut pas en forcer l’ascension. Mais tout ira certainement bien pour vous et l’ascension du Cervin restera sûrement l’une des expériences les plus marquantes de votre vie.

Je vous souhaite donc la meilleure des journées et je croise les doigts. Et surtout: profitez!   

Mon conseil:

Lorsque vous grimpez, pensez en étapes et ne vous concentrez que sur le prochain objectif à atteindre:

   1er objectif  >  cabane Solvey

   2e objectif  >  épaulement

   3e objectif  >  sommet

   4e objectif  >  cabane Solvey

   5e objectif  >  cabane Hörnli

N’oubliez pas: l’objectif à atteindre et la fin de l’ascension n’est pas le sommet, mais c’est de revenir sain et sauf dans la vallée.

Le jour de l’ascension du sommet, à 4 heures du matin à la cabane Hörnli, ne vous habillez pas trop: vous aurez chaud au bout de dix minutes, car vous serez à l’abri du vent.

Prévoyez au moins un jour de repos avant l’ascension.

Il est préférable d’explorer au préalable les premiers 200 mètres de l’arête du Hörnli avec votre guide de montagne, car vous devrez les escalader dans l’obscurité le jour de l’ascension.

Bien cordialement

Kurt Lauber