Langue: Français
Zermatt. No matter what
 

*News / Manifestations

Vous êtes ici: _ Home _ News / Manifestations _ Presscorner _ zermatt_stories

Le flore de Zermatt: un paradis de fleurs à découvrir

14.05.2013
 
Les botanistes sont unanimes: la flore de Zermatt est un eldorado pour les amis des fleurs. Ici, ils peuvent découvrir des fleurs et des herbes spéciales, uniques dans le monde entier. Un bel atout pour les hôtes de Zermatt: il est facile de découvrir ces fleurs – grâce aux remontées mécaniques et aux 400 km de chemins de randonnée.

Edelweiss, gentiane et rhododendron – ce sont les stars et les fleurs des Alpes les plus connues. Mais Zermatt abrite également de véritables spécimens rares: génépi des neiges, raiponce naine, trèfle des rochers, tabouret en corymbe. Ils sont uniques dans le monde entier – les spécialistes les nomment endémites. Ce sont des plantes qui ne se rencontrent que dans une zone géographique précise clairement délimitée. Zermatt compte au minimum sept espèces endémiques de la sorte. 

Mais que faut-il pour découvrir ces fleurs rares? Certainement des connaissances spécialisées relatives aux fleurs ainsi qu’aux caractéristiques géologiques. Les edelweiss aiment, par exemple, les sols calcaires tandis que l’arnica pousse de préférence sur des sols siliceux et acides.

Il faut des bonnes chaussures, éventuellement un manuel d’identification ou l’application pour smartphones de l’ouvrage de référence «Flora Helvetica» ainsi qu’une loupe. Cette dernière permet de mieux observer les petits barbillons aux sommets des sépales de la raiponce naine. Le meilleur endroit à Zermatt pour découvrir des fleurs est le chemin de randonnée Rotenboden-Gornergrat par la moraine latérale du glacier du Gorner. Il offre la plus grande diversité de fleurs rares sur le plus petit espace. Un passage du chemin exige d’avoir le pied sûr et de ne pas être sujet au vertige. 


Écosystèmes sensibles
Le versant sud du Gornergrat constitue un écosystème très sensible. Les randonneurs sont ainsi priés de ne pas quitter les sentiers. Le seul fait de pénétrer dans ces zones peut nuire aux plantes extrêmement sensibles au piétinement. Une prairie de montagne située à cette altitude nécessite des centaines d’années pour se développer et se consolider.  Selon la saison – le sentier près du Gornergrat est praticable dès le mois de juin – se trouvent, outre l’edelweiss: la raiponce naine, l’aster des Alpes, l’alysson alpestre, le tabouret en corymbe, le génépi des glaciers, la pulsatille de Haller et le séneçon de Haller, la gentiane de Schleicher et le trèfle des rochers finement velu.
 
Découvrir les fleurs en faisant une randonnée confortable
Quiconque craint les efforts dus à une randonnée, peut suivre confortablement un sentier pédagogique. Par exemple le sentier des fleurs près de Sunnegga (voir lien ci-dessous). Ici, dans les prés, brillent selon la saison des pulsatilles soufrées, des gentianes ou des pulsatilles violettes. Qui souhaite se rendre dans une nature solitaire parcourt le sentier botanique menant en direction de Trift (voir lien). Il permet de découvrir des edelweiss et différentes espèces d’orchidées. Des panneaux informatifs jalonnant les deux sentiers expliquent l’interaction et les particularités de la nature et des plantes.
 
Conditions environnementales uniques
La très grande hétérogénéité des composants contribue à la diversité des espèces florales présentes à Zermatt. Sept plantes endémiques poussent ainsi à Zermatt: génépi des neiges, raiponce naine, trèfle des rochers, tabouret en corymbe, séneçon de Haller, laîche frangée et minuartie coussinet velue.
  • 39 montagnes de plus de 4000 mètres protègent Zermatt sur trois côtés. Le climat y est ainsi très sec.
  • La limite des forêts à Zermatt est la plus élevée de tout l’arc alpin. Elle se situe entre 2400 et 2500 mètres.
  • Certaines zones des montagnes de Zermatt se dressèrent au-dessus de la mer de glace durant la dernière période glaciaire. Ainsi, certaines plantes proviennent de l’époque de la dernière période glaciaire. Exemple: raiponce naine.
  • Une telle hétérogénéité dans la diversité des roches ne se trouve nulle part ailleurs dans l’espace alpin. Quatre zones géologiques se rencontrent en présentant une composition chimique variée. .
  • 75 pour cent du territoire de la commune sont des réserves naturelles d’importance nationale et internationale. Les zones de végétation d’importance internationale et nationale couvrent en tout 6,2 km2

Botanischer Lehrpfad (Sentier botanique)
Zermatt – Trift: 3,5 km, 2h10, 734 m de dénivelé, praticable de juillet à septembre. La flore locale est expliquée sur des panneaux qui bordent le chemin. À voir: de nombreuses orchidées, par exemple orchis (mai à juin), edelweiss, aster des Alpes, herbes rares. Quiconque n’a pas encore exercé son œil pour trouver l’edelweiss doit chercher l’aster des Alpes, parce que cette fleur vit dans les mêmes lieux que l’edelweiss (juillet à mi-août). Voir lien ci-dessous.

Edelweissweg (Sentier des edelweiss)
Zermatt – Alterhaupt (Pension Edelweiss) – Trift – Höhbalmen – Zmutt – Zermatt. 18,8 km, 7h30, 1047 m de dénivelé, praticable de juin à octobre. Sentier pour randonneurs exigeant, vue spectaculaire sur le versant nord du Mont Cervin et massif du Mont Rose. Comme son nom l’indique: les edelweiss sont ici présentes en grande quantité, dans la vallée de Trift, pratiquement à hauteur des yeux. Voir lien ci-dessous.

Blumenweg (Sentier des fleurs)
Blauherd – Tuftern – Sunnegga. 4,3 km, 1h20, 363 m de dénivelé, praticable de juin à septembre. Panneaux thématiques. Voir lien ci-dessous.

Randonnées guidées
Les personnes s’intéressant à la botanique peuvent participer à des randonnées menées par un botaniste averti. Elles se déroulent tous les mercredis en juillet et en août 2013. Nombre de participants minimum: 8. Excursions d’une journée (6 heures, tarif par personne 70 CHF, réduction pour les enfants). Dates: 3.7., 17.7., 31.7., 14.8., 21.8.2013. Excursions d’une demi-journée (3 heures, tarif par personne 40 CHF, réduction pour les enfants). Dates: 10.7., 24.7., 7.8.

Inspription: Zermatt Tourisme, au plus tard jusqu’à 17h30 la veille ou par téléphone : 027 966 81 00.

Littérature/Illustrations:

  • «Les richesses de la nature en Valais – Le monde végétal de Zermatt», Christoph Käsermann/Fabian Meyer / Arnold Steiner. Issu de la collection: Département de l’environnement du canton du Valais, 2003, édition Rotten Viège.
  • «Flora Helvetica», Konrad Lauber, Gerhart Wagner, Haupt Verlag Berne
  • «Les richesses de la nature en Valais – Fleurs rares du Valais», Egidio Anchisi. Issu de la collection: Département de l’environnement du canton du Valais.
  • Illustrations: Copyright Konrad Lauber, Haupt Verlag Berne.
  • L’article a pu voir le jour grâce à l’aimable collaboration avec Olivier Putallaz, biologiste, du bureau buweg, Viège.

Flora        

Ancolie des Alpes
Nom latin: Aquilegia alpina. 
Famille:
Renonculacées
Milieu naturel: prairies humides et calcaires, buissons, montagnard, subalpin, alpin. Vallées valaisannes, Oberland bernois, Suisse centrale, vallées du sud des Grisons. Présence à Zermatt: chemin de randonnée Täsch-Zermatt. Période de floraison: juillet à septembre Potentiellement menacée. Protégée en Suisse.

 

Aster des Alpes
Nom latin: Aster alpinus Famille: Astéracées
Milieu Naturel: pelouses, rochers, terrains calcaires.
Présence à Zermatt: dans la vallée de Trift en direction de l’hôtel du Trift, souvent en compagnie de l’edelweiss, sur le Gornergrat et dans de nombreuses autres zones calcaires.
Période de floraison: juin à août Protégé en Suisse.

 

 

   

Alysson alpestre
Nom latin: Alyssum alpestre   Famille: Brassicacées
Milieu naturel: à partir de 2 500 m et plus haut. Uniquement dans les montagnes de Zermatt. Présence à Zermatt: versant sud du Gornergrat, en-dessous du Gornerli, le long du chemin de randonnée abrupt.
Période de floraison: juin à août Endémique des Alpes occidentales. Rare, dispersé.  Protégé, fortement menacé.  

 

Minuartie coussinet velue
Nom latin: Minuartia cherlerioides subsp. rionii Famille: Caryophyllacées
Milieu naturel: sur les parois siliceuses à des altitudes supérieures à 2 000 m.
Présence à Zermatt: Unterrothorn/Fluhalp
Période de floraison: juillet/août  Endémique. Très rare. Sur la liste rouge internationale. Fortement menacée. 

 

 

   

Tabouret en corymbe
Nom latin: Thlaspi rotundifolium subsp. corymbosum
Famille: Brassicacées 
Milieu naturel: éboulis siliceux et serpentineux. Zermatt, vallées du nord du Tessin. Présence à Zermatt: Trockener Steg (à proximité de la cabane de Gandegg), terrains pentus exposés au nord du Riffelberg (Riffelsee) et du Gornergrat dans des sols pauvres en oxygène.
Période de floraison: juin/juillet Endémique. Menacé dans le monde entier. «Vulnérable» en Valais.

 

Edelweiss
Nom latin: Leontopodium alpinum Cass.
Famille: Astéracées 
Milieu naturel: l’ensemble de l’espace alpin, versants calcaires des schistes lustrés, pelouses calcaires sèches et pentues à sesléries, pelouses de crêtes ventées à sesléries, souvent en compagnie de l’aster des Alpes. 
Présence à Zermatt: fréquent. Dans la vallée de Trift en direction de l’hôtel du Trift, près de la via ferrata, dans la réserve naturelle du Gornergrat en-dessous du Gornerli.
Période de floraison: juillet/août  Protégé en Suisse.

 

 

   
         

Génépi des glacier
Nom latin: Artemisia glacialis Famille: Astéracées 
Milieu naturel: dans les rochers, pelouses rocailleuses, éboulis rocheux de l’étage alpin, sols calcaires, versants exposés au sud des schistes lustrés, jusqu’à plus de 3000 m.
Présence à Zermatt:
versant sud du Gornergrat.
Période de floraison: juillet/août  Endémique. Très rare. Parfum fortement aromatique. Protégé en Suisse. «Potentiellement menacé» en Valais.

 

Laîche frangée
Nom latin: Carex fimbriata Famille: Cypéracées
Milieu naturel
: éboulis de serpentinite, fentes humides de rochers, Zermatt, val Mesolcina, val Poschiavo.
Présence à Zermatt: Trockener Steg, à proximité de la cabane de Gandegg. Riffelalp, Gagenhaupt/Riffelhorn, Rotenboden/Gornergrat, Schwarzsee
Période de floraison: juillet/août  Endémique. Rare. Menacée dans le monde entier. «Vulnérable» en Valais.

 

 

   

Séneçon de Haller
Nom latin: Senecio halleri Famille: Astéracées 
Milieu naturel: pelouses rocailleuses, éboulis, calcifuge. Vallées des Vièges, région du Simplon et d’autres régions dans le canton du Valais. 
Présence à Zermatt: entre autres sur le Gornergrat  Période de floraison: juillet/août  Endémique. Protégé, sur la liste rouge des plantes menacées. La Suisse a une responsabilité internationale importante. Menacé dans le monde entier. «Potentiellement menacé» en Valais.

 

Pulsatille de Haller
Nom latin: Pulsatilla halleri
Famille: Renonculacées 
Milieu naturel: calcicole. Pelouses à fétuques bigarrées, pâturages secs, pelouses alpines, lieux rocailleux.
Présence à Zermatt: Trift, Höhbalmen jusqu’à Zmutt, Schwarzsee, versant sud du Gornergrat direction Gadmen, Valtournenche/Italie.
Période de floraison: mai à juillet  Rare. Endémique des Alpes occidentales. Protégée en Suisse. «Vulnérable» en Valais.

 

 

   
         

Raiponce naine
Nom latin: Phyteuma humile Famille: Campanulacées
Milieu naturel: Zermatt, vallées des Vièges. 
Présence à Zermatt: rochers siliceux comme les régions serpentineuses. Lychenbretter, Riffelhorn et près du petit point de vue du Gagenhaupt.
Période de floraison: juillet/août  Provient de l’époque de la période glaciaire (relique glaciaire). Fortement toxique. Très rare. Endémique. Menacée dans le monde entier. «Vulnérable» en Valais.

 

Rhododendron ferrugineux
Nom latin: Rhododendron ferrugineum
Famille: Ericacées
Milieu naturel: forêts, pâturages, calcifuge, subalpin, alpin, dans des lieux longuement enneigés, dans la ceinture de rhododendrons à la limite des forêts dans tout l’arc alpin. 
Présence à Zermatt: dans les régions boisées à gauche et à droite de la Gornera, par exemple près de Furi/Blatten. Période de floraison: juin à août  Fortement toxique. Partiellement protégé en Suisse. Non protégé dans le canton du Valais.

 

   

Gentiane de Schleicher
Nom latin: Gentiana schleicheri
Famille: Gentianacées
Milieu naturel: pelouses rocailleuses, vallées du sud des Grisons.
Présence à Zermatt: entre la cabane du Hörnli et Stafelalp, en-dessous du Gornerli près du Gornergrat (réserve naturelle).
Période de floraison: juillet/août Protégée en Suisse. «Potentiellement menacée» en Valais.

  Nom latin: Artemisia nivalis
Famille: Astéracées 
Milieu naturel: dans des schistes calcaires, des fentes de rochers, sur des parois rocheuses, des éboulis, sur les pentes à exposition sud.
Présence à Zermatt: Oberrothorn et Unterrothorn direction Täschalp.
Période de floraison: août Endémique, ne se rencontre pratiquement qu’à Zermatt (micro-endémique). Protégé en Suisse. Très rare! Protégé en Suisse et dans le monde entier, sur la liste rouge, également en Valais.

 

 

   

Trèfle des rochers
Nom latin: Trifolium saxatile All.
Famille: Fabacées
Milieu naturel: sols siliceux, essentiellement à Zermatt, vallées des Vièges.
Présence à Zermatt: marges glaciaires, accumulations non inondées en bordure de zones alluviales. Versants sud des moraines près du glacier de Zmutt, du Gorner et de Findel ainsi qu’aux alentours de Blauherd et de la moraine située au-dessus du Grindjisee.
Période de floraison: juillet à septembre Très rare, endémique. Menacé dans le monde entier. Sur la liste rouge en Suisse. 

    Lis martagon
Nom latin: Lilium martagon Famille: Liliacées
Milieu naturel: dans l’ensemble de la Suisse à l’exception du plateau suisse, dans les prairies de montagne, les forêts, souvent sur calcaire. 
Présence à Zermatt: près de Weiler Herbrigg au-dessus de Zermatt, Blatten près de la Gornera en-dessous du Matterhorn Express.
Période de floraison: juin/juillet Protégé dans toute la Suisse.

 

 

   
Zermatt Tourismus | Tel +41 27 966 81 00 | info@zermatt.ch