Langue: Français
Zermatt. No matter what
 
Vous êtes ici: _ Home _ Contact _ Presscorner _ zermatt_geschichten

Jardin des glaciers de Dossen à Zermatt: une nature sauvage mais néanmoins accessible

Le jardin des glaciers de Dossen à Zermatt vient de s’enrichir d’une nouvelle attraction, à savoir un pont suspendu au-dessus de la Gornera qui facilite l’accès au jardin. Inauguré le 18 juin prochain, ce pont s’inscrit dans le cadre des travaux d’aménagement du jardin des glaciers. 

«Le jardin des glaciers de Dossen, situé au-dessus de Furi, est le plus grand jardin de ce type en Suisse», annonce fièrement Dany Biner, membre du conseil communal de Zermatt. C’est en mai qu’a été posé le pont suspendu par la société Lauber Seilbahnen de Frutigen. Long de 100 m et perché à quelque 50 m, le pont traverse la Gornera pour relier Gandegg au jardin de Dossen. Celui-ci permettra d’accéder plus directement et plus facilement à la vingtaine de marmites glaciaires, à la carrière de pierre ollaire et à l’aire de grill avec un nouvel espace de jeu en forêt. La pierre ollaire est également connue sous les désignations populaires de pierre à lard, pierre à savon ou pierre à laver (Lavetstein). Le pont est situé à un petit quart d’heure de la station d’altitude de Furi et permet de rejoindre ensuite le jardin des glaciers en une dizaine de minutes. 

Des cuvettes, des blocs erratiques et des phénomènes de détersion 
Le jardin des glaciers zermattois dévoile un univers alpin intact au pied du glacier du Gorner, l’un des deux plus longs glaciers de la chaîne alpine. On entend l’eau ruisseler. Des arbres primaires, principalement des mélèzes parsemés de quelques aroles, dispensent une ombre bienfaisante, tandis que des blocs erratiques sont dispersés entre les arbres. Les marmites glaciaires ont été creusées par l’eau de fonte, entraînant dans son sillage sable et éboulis, parfois à une vitesse étourdissante de 200 km/h. Différents panneaux expliquent les mécanismes de l’érosion. Des pointes et des plaques rocheuses portent les stigmates de phénomènes de détersion. 

Le parcours témoigne du caractère originel du lieu, bien que facilement accessible: «Les chemins ont été sécurisés avec des rondins pour faciliter l’accès aux cuvettes glaciaires», explique Peter Bittel, guide de randonnée et fin connaisseur des sentiers, des passages, de la faune et de la flore de la région zermattoise. Il consacre volontiers son temps aux visiteurs intéressés qu’il guide à travers le jardin tout en leur expliquant le paysage. 

L’aire de grill et son espace jeu en forêt invite les visiteurs à se reposer et à se détendre. Selon une étude, le jardin des glaciers n’est pas un lieu à mettre en scène mais plutôt un paysage montagneux «qui raconte de lui-même son histoire et mérite d’être découvert». 

D’autres travaux d’aménagement sont d’ores et déjà prévus afin que les visiteurs puissent «lire» encore plus facilement le paysage qui se présente à eux. Le schéma directeur a déjà été déposé. L’objectif est de mettre en lumière d’autres aspects subtils et sensuels du jardin en abordant des sujets en rapport avec la glaciologie, la géologie, la biologie, mais aussi la culture (carrière de pierre ollaire) et l’énergie hydraulique. Des applications pour smartphone viendront, à terme, compléter l’offre d’informations. Les travaux devraient être achevés dans les deux à trois années à venir.
Les Alpes: un paysage sculpté par les glaces 
En Suisse, il n’existe que quelques jardins issus de la période glaciaire. L’un d’eux est situé dans le District de Maloja (réserve naturelle des marmites glaciaires auprès de la tour du Belvédère) et près de Cavaglia dans la vallée de Puschlav (Poschiavo). Le jardin des glaciers de Lucerne est le plus connu. Il est fréquenté chaque année par plus de 160 000 visiteurs. Les cuvettes que l’on peut y découvrir sont certes peu nombreuses, mais d’un intérêt tout à fait spectaculaire. Dans le jardin glaciaire zermattois, le public est invité à découvrir également des musées où sont exposés des maquettes et des tableaux consacrés à la région zermattoise. A quelques encablures, le musée Alpineum met à l’honneur les stars des Alpes sur des tableaux en trois dimensions, à savoir le glacier du Gorner, le massif de Mont Rose, le Gornergrat, le Breithorn et le Mont Cervin. Le jardin glaciaire de Zermatt vit de son authenticité. Les amateurs de paysages de ce type y trouveront le silence et la quiétude recherchés. 

Excursions géologiques 
Du 20 juillet au 17 août 2011, Zermatt organise chaque mercredi des excursions géologiques guidées sur la journée. Rendez-vous à l’office de tourisme à 8h30, prix 20 CHF (ticket de train en sus). L’excursion conduit les visiteurs du Gornergrat au jardin des glaciers puis vers Furi, en passant par le Riffelberg. 

Inscriptions jusqu’à la veille au soir avant 17h30. 
Téléphone 027 966 81 00.

Zermatt Tourismus | Tel +41 27 966 81 00 | info@zermatt.ch