Langue: Français
Zermatt. No matter what
 
Vous êtes ici: _ Home _ Contact _ Presscorner _ histoires_de_zermatt

Festival Zermatt : Mélodie sur le Cervin

Elle est l'un des points forts du Festival Zermatt (31/8-16/9/2012) : lorsque Mélodie Zhao, la jeune pianiste suisse aux racines chinoises aura 18 ans le 7 septembre, le monde lui est ouvert, il est déjà à ses pieds. Le Festival Zermatt lui souhaite et à 82 autres musiciens, la bienvenue. Un autre point fort : l’avant-première du spectacle «der Bergmensch» de Daniel Schnyder.

Mélodie Zhao est très appréciée pour sa sensibilité musicale et admirée pour sa précocité à jouer les morceaux les plus difficiles. Déjà à l'âge de 13 ans, elle jouait les «24 Études» de Chopin : une première mondiale du point de vue de l'âge de l'interprète et de la qualité de l'interprétation. Elle donna son premier récital en solo à l'âge de dix ans au Palais Athénée de Genève : un programme de 70 minutes!

Mélodie Zhao possède un talent sans précédent qui progresse sur l’ouest de la Suisse : à Saint-Prex, Lac de Genève où elle vit avec sa famille. Elle a été plusieurs fois récompensée : avec le prix François Dumont pour la meilleure interprétation d'une sonate de Beethoven, pour la réussite de ses études au conservatoire de Genève où elle a obtenu la licence et la maîtrise pour ses interprétations en tant qu'artiste solo. De 2009 à 2011, elle est soliste au Migros pour-cent culturel et le 12 octobre 2011, l'année Liszt, elle donna un concert à guichets fermés où elle était acclamée dans le Hall Victoria de Genève.

Technique et interprétation murie
Mélodie Zhao, encore mineure et qui a pris des cours de piano au conservatoire central de Chine à Pékin alors qu'elle avait trois ans, s'est produite jusqu'à présent surtout sur des festivals suisses tels que les Sommets Musicaux Gstaad et a joué avec l'Orchestre de Chambre de Lausanne, l'Orchestre de philharmonique, l'Orchestre de la Chambre de Zürich et l'Orchestre symphonique du ballet national chinois. Mélodie Zhao joue des œuvres hautement virtuoses de styles différents de toutes les époques. À seulement 17 ans, elle eut l'ambition de jouer les morceaux les plus difficiles, dans un final d'une technique la plus élaborée mais également d'une grande performance. Enfin, elle a obtenu une bourse de la Fondation Leenaards et fait figure de très grand talent avec un avenir rempli de succès. Lors d'un concert dans l'église St Maurice de Zermatt, Zhao a interprété des compositions sophistiquées du jeune Beethoven ainsi que des sonates de Franz Liszt.

Les montagnes en musique : une expérience approfondie

C'était en 2011, lorsque le compositeur suisse Daniel Schynder, qui habite depuis de nombreuses années à New York s'est rendu sur le festival de Zermatt et a sillonné les routes avec l'Ensemble Sharoun. L'idée pour un morceau a mûrit, une performance commune, une avant-première à Zermatt : «Tous les musiciens, alors qu'ils habitent Berlin, sont devenus des passionnés de Bergmensch» Schnyder s'étonne des «philharmonistes berlinois» passionnés du voyage et enthousiastes - huit solistes de l'orchestre mondialement connu qui se réunissent en 1983 et forment l'Ensemble Sharoun et ont marqué le festival de Zermatt depuis sa première heure de création. Bien que Schnyder soit new-yorkais par choix, les montagnes lui manquent, en tant que Suisse exilé, et il a profité de ses réflexions et de ses perceptions pour envisager une réception des Alpes dans la musique classique ainsi que les traditions suisses dans un nouveau contexte. Le résultat s'appelle «Der Bergmensch», joué en trois actes appelés «Steinuhr», «Stubete» et «Ötzis Tod» - un hommage passionnant, un monde sonore nouveau, étranger - mais tellement familier?
Introductions dans la culture de la montagne
Pendant trois semaines, la musique classique était jouée dans l'église et l'hôtel traditionnel de Zermatt, les musiciens de rang mondial s'essayaient en public : une offre extraordinaire, culturelle, tellement ambitieuse comme les invités, et correspondant à l'image même d'une destination, sont subjugués par les artistes de tout temps.

Comme c'est la tradition depuis des années dans de nombreux magasins de musique, les intéressés peuvent se laisser initier à Zermatt aux plus grands concerts pendant une heure. Trois musicologues, qui connaissent les œuvres interprétées de manière approfondie, sont invités. Ils transmettent leur savoir aux intéressés dans une excellente atmosphère : Laura Möckli, Christoph Riedo et Yaël Hêche. Les évènements gratuits ont lieu au Zermatthof une heure avant les quatre concerts principaux.

Concert avec Mélodie Zhao au piano
Samedi 1er septembre 2012, 19h30 à l'Église de St Maurice. Ludwig van Beethoven Sonate n° 8 in c-Moll Pathétique op. 13; Sonate Nr. 21 in C-Dur Waldstein op. 53; Franz Liszt Mephisto-Walzer n° 1 S. 51, La danse dans l'auberge du village ainsi que la sonate de Franz Liszt dans h-Moll p. 178

Avant-première «Der Bergmensch»
Samedi 8 septembre 2012, 19h30 à l'Église de St Maurice. avec l'ensemble Sharoun de Berlin Zermatt Festival Orchestra, Daniel Schynder Composer in Residence et Saxophone, Stefan Schulz trombone de bass; L'avant-première est précédée des œuvres de Georg Philipp Teleman et Franz Schubert.


Billets à Zermatt
  • Zermatt Tourismus, Bahnhofplatz 5, Zermatt,
    lu-di 8h30 – 18h
  • Credit Suisse, Bahnhofstr. 57, Zermatt ,
    lu-ve 9 – 12 und 14 – 17h30
  • Dans les cours du soir

Billets par téléphone

+41 (0)27 967 30 88, lundi à vendredi – 17h

Zermatt Tourismus | Tel +41 27 966 81 00 | info@zermatt.ch