L’église anglicane de Zermatt - depuis 1870

Le 26 juin 2010, l’église anglicane St. Peter a fêté ses 140 ans d‘existence. Pour Zermatt, elle est plus qu’une église, elle fait partie de son histoire et des traditions régionales que sont l’alpinisme, l’hospitalité et l’ouverture au monde. Elle est le produit d’une époque, celle de „l’âge d’or de l’alpinisme“ et des premiers pas du tourisme à Zermatt qui accueillait alors beaucoup de visiteurs anglais.

Il n’est donc pas étonnant qu’à l’époque victorienne où la religion et le culte tenaient une place prépondérante, les touristes anglais aient souhaité disposer d’une église anglicane. Les habitants de Zermatt, dont la communauté s’articulait essentiellement autour de la religion et de l’église, comprenaient parfaitement ce désir.

Ainsi, des messes protestantes étaient célébrées à l’hôtel Monte Rosa et à l’hôtel Mont Cervin dès 1862. Les premières intentions de construire une église anglicane apparurent en mai 1865, date à laquelle on établit une première liste de dons. Quoique catholiques tous deux, les hôteliers Alexander Seiler et Joseph Clemenz furent les premiers à s’inscrire, fidèles à leur esprit œcuménique et d’ouverture au monde. L’issue tragique de la première ascension du Cervin n’entacha pas la volonté de construire cette église, bien au contraire: le marquis de Queensberry, chef de la famille de Lord Douglas et les proches de Douglas Hadow firent aussitôt dons de sommes importantes. Cinq ans après le lancement de la liste de dons, soit le 29 juin 1869, la première pierre de l’église anglicane était posée. Un an plus tard, le 29 juin 1870, on y célébrait la première messe. L’évêque de Dover, Edward Parry, la bénit le 6 août 1871. Touristes et habitants de la région participèrent côte à côte à cette grande cérémonie.

La construction coûta 1575 livres anglaises. Cette somme peut paraître dérisoire aujourd’hui, mais à l’époque c’était un montant considérable, d’autant qu’il devait être réuni par une collecte de dons. Depuis sa construction, l’église a été rénovée à plusieurs reprises. En 1925 par exemple, l’Alpine Club of Great Britain, finance la réfection du toit en mémoire de ses membres disparus. Plus récemment, une rénovation a été effectuée entre 1997 et 2000.
On trouve à l’intérieur de cette église historique plusieurs plaques commémoratives érigées à la mémoire de guides particulièrement proches de Zermatt et de ses montagnes. Les restes du révérend Charles Hudson qui se tua lors de la première ascension du Cervin sont enterrés sous le grand autel. L’église possède en outre la bible et le bréviaire qu’il avait utilisés pendant la guerre de Crimée où il officiait comme prêtre militaire.

L’accompagnement spirituel des touristes protestants à Zermatt est assurée par l‘Intercontinental Church Society. Les religieux d’origine anglaise se relaient tous les quinze jours et assurent aujourd’hui encore une fonction importante. Ils ne se contentent pas de dire la messe mais célèbrent aussi les mariages et les baptêmes, apportent réconfort et soutien chaque fois qu’ils sont sollicités en ce sens.

Météo -- / --
Webcams
Randonnée
Activités du jour
réserver