Spectacles en plein air

En phase de planification: une pièce de théâtre avec fond musical qui raconte l’histoire de la première ascension du Cervin.


Riffelberg
Riffelberg

Le spectacle en plein air célèbrera sa première à l’occasion du 150e anniversaire de la conquête du Cervin. Les spectateurs découvriront les événements qui marquèrent cette première ascension à travers un récit où se côtoient la victoire, la trahison et la mort. Émaillée de grands instants musicaux, la pièce de théâtre sera présentée en allemand et en anglais sur le Riffelberg à Zermatt sur une période de quatre à six semaines. 

"The Matterhorn Story"

Un titre officiel n’a pas encore été déterminé, le projet porte donc le titre de «Zermatter Freilichtspiele» (spectacle en plein air de Zermatt), en référence au spectacle «Guillaume Tell» («Tell Freilichtspiele») à Interlaken. Le projet est créé et réalisé par l’entreprise Tom Talent de Thomas Sterchi, qui a déjà donné jour au festival de musique Zermatt Unplugged. «Nous envisageons de monter une scène avec des tribunes pouvant accueillir environ 700-800 spectateurs pour la 'pièce de théâtre musicale' de 90 minutes», explique Thomas Sterchi. L’écriture et la mise en scène de la pièce incombe à la Bernoise Livia Anne Richard, qui réalisa déjà des spectacles en plein air tels que «Dällenbach Kari» (2006/2007) et «Einstein» (2010) sur le Gurten. 

Des acteurs recrutés au sein de la population locale

Pour le spectacle «Zermatter Freilichtspiele», le thème de la première ascension sera traité sous forme de pièce de théâtre aux nombreuses séquences musicales abordant les thèmes du succès, de l’action et de la mort, sans oublier les intrigues et l’amour. Outre les acteurs et chanteurs professionnels, le spectacle intègrera également des amateurs et si possible des associations du village ainsi que des figurants locaux: «Nous aimerions faire participer le plus grand nombre de Zermattois possible sur scène et derrière les coulisses,» déclare Thomas Sterchi. La scène accueillera entre 30 et 40 personnes au total. En juillet et en août 2015, la production requerra également des assistants pour travailler derrière les coulisses et assurer l’organisation locale. Le public sera composé à 50% de visiteurs séjournant à Zermatt. Les organisateurs ont pour objectif d’attirer les 50% restants à Zermatt - un public venu exclusivement pour voir le spectacle. À cette fin, des forfaits seront proposés comportant le déplacement, le spectacle, un dîner ainsi que la nuitée sur place. Si le spectacle attire les foules, il pourrait générer quelques 15’000 nuitées supplémentaires ainsi qu’une valeur ajoutée se chiffrant à des dizaines de millions de francs. «Si notre spectacle remporte le succès escompté, il pourra être présenté tous les étés, comme c’est le cas pour le spectacle ‘Guillaume Tell’ à Interlaken,» explique Thomas Sterchi au sujet de l’avenir à long terme des «Zermatter Freilichtspiele» à Zermatt.

freilichtspiele-zermatt.ch