La route de Whymper jusqu'au Cervin

Ce film documentaire en noir et blanc date de 1955. Il est tourné, à l'époque, par August Julen, guide de montagne, moniteur de ski, responsable de l'école de ski et ancien paysan de montagne de Zermatt. Le film, faisant également office de document historique, est régulièrement projeté au cinéma Vernissage de Zermatt.


"Whymper's Weg aufs Matterhorn" (la route de Whymper jusqu'au Cervin) est à la fois un film et un double document historique. Le documentaire présente d'une part des faits historiques relatifs à la première ascension du Cervin par le Britannique Edward Whymper et sa cordée. Après la victoire, c'est-à-dire l'atteinte du sommet le 14 juillet 1865, une chute tragique, dans laquelle quatre hommes périssent: l'Anglais Lord Francis Douglas, le révérend Charles Hudson, Douglas Robert Hadow et le guide de montagne de Chamonix Michel-Auguste Croz. Seuls Edward Whymper et Peter Taugwalder, père et fils de Zermatt, rentrent sains et saufs.

Le Cervin était l'un des derniers quatre mille mètres à n'avoir jamais été conquis. A la suite de ce drame entourant la première ascension, les alpinistes et les touristes du monde entier se mettent en route pour voir le Cervin.

Prises spectaculaires sur l'"épaule"

La cordée de la première ascension en 1865 entame la descente, lorsque l'un des alpinistes glisse au niveau de l'"épaule" du Cervin. Cette partie élevée, très abrupte et glacée du Cervin s'est révélée le lieu du drame pour la cordée. Le réalisateur et caméraman de Zermatt August Julen est parvenu, avec l'équipement disponible dans les années 50, à tourner sur le lieu même de la chute. Dans des conditions plus que difficiles! Le matériel cinématographique de l'époque est lourd et demande à l'équipe de tournage de grands efforts et une prise de risques certaine. Pour cette raison, ce film s'avère un double document historique, car il témoigne de l'engagement de l'équipe de tournage de Zermatt. Ce documentaire est vraiment digne d'être vu.

Luis Trenker à Zermatt

Tout au long de sa carrière de réalisateur de films sur la montagne, Luis Trenker s'est consacré deux fois au Cervin. En 1928, son film "Der Kampf ums Matterhorn" (La lutte pour le Cervin) passe dans les cinémas. N'étant pas satisfait du résultat, d'autant plus que les possibilités techniques de l'époque évoluent rapidement, Luis Trenker décide de tourner son drame sur le Cervin une seconde fois. La production "Der Berg ruft" (L'appel de la montagne) est tournée à Zermatt en 1936 et en 1937, sortant dans les salles l’année suivante. "Der Berg ruft" devient alors le film sur la montagne par excellence.

August Julen de Zermatt, à l'époque adolescent (né en 1922), participe au tournage dans les années 30. Il offre ses services comme porteur. Quelques années plus tard, August Julen explique, lors d'entretiens sur ces documentaires, que cette expérience l'a marqué.

  • Whymper's Weg auf Matterhorn, film documentaire en noir et blanc, 1955
  • Réalisateur: August Julen, Zermatt
  • En langue anglaise, sous-titres en allemand et en français
  • Le film est projeté au cinéma Vernissage, Zermatt, les jeudis à 18h00, été comme hiver
  • Le musée du Cervin Zermatlantis expose les objets de la première ascension, corde originale déchirée incluse
  • En 2007, August Julen reçoit le Prix culturel de Zermatt pour son œuvre cinématographique et son engagement en faveur du cinéma
  • Film d'August Julen à voir également régulièrement au cinéma Vernissage: "Menschen am Matterhorn", documentaire en couleurs
  • Autres productions d'August Julen: "Das Matterhorndorf" et "100 Jahre Ski Zermatt"
  • August Julen est le père de l'artiste et hôtelier de Zermatt Heinz Julen.